Fallout RPG - Forum
http://forum.fallout-rpg.com/

Addictions: gestion un poil plus complexe que le ldr
http://forum.fallout-rpg.com/viewtopic.php?f=2&t=527
Page 1 sur 1

Auteur:  Elodie Hiras [ Jeu Jan 07, 2010 9:52 pm ]
Sujet du message:  Addictions: gestion un poil plus complexe que le ldr

Bonjour!

Message du jour: La drogue, c'est mal.

Chaque drogue possède un nombre de prise minimal et un pourcentage d'addiction. Il est multiplié par 1,5 pour chaque prise additionnelle, et réduit de 2 par point d'endurence. Le manque survient après 24H de non prise et si la drogue n'est pas prise durant une certaine période, l'addiction est dépassée (sauf pour le jet). Si la drogue est dispo, ne pas la prendre signifie des jets de sauvegarde avec C et FM divisées par 2 (Bonus si soutien du groupe, du médic) pour se retenir de le faire.

Poudre de soin:

4x en 12 H.
5%

Effets de manque: somnolence (-1 IN, -1 PE) (3 jours)

Stimpacks:

3x en 12 H.
10%.

Effets de manque: Surexcitation entraînant un épuisement plus rapide (EN - 2 pour les besoin de calculs de fatigue) (4 J)

Super-Stimpacks:

2x en 12H
15%.

Effets de manque: grande surexcitation (EN/2 pour les besoins de calculs d'endurence) (4 J)

Ultra Stimpacks:

1x en 12H
20%

Effets de manque: épuisement (EN = 1 pour fatigue uniquement) (5 J).

Trauma Pack:

1x en 18H
25%

Effets de manque: Jet d'EN chaque jour pendant 6 jours:
Succès: Tremblements violents (AG/2) pour 20 min
Échec: Convultions (incapacité) pour 1H.

Se déclenche lors des moments d'excitations.

Antidote:

1x en 12 H.
10%

Effets de manque: Nausées, diahrrée (besoin d'aller souvent aux chiottes sous peine de perte de CHarisme, et doit boire beaucoup) (3 J)

Rad-X:

2x en 24H
15%

Effets de manque: épuisement (-3 EN, FO, AG) (7J)

Rad-away:

1x en 48 H
25%

Effets de manque: Léthargie sévère (-3 à toutes les stats, sauf la Chance) (10 J)

Petit échantillon pour les substances médicales. Rarement violent, et crises de manques courtes. Mais les vraies drogues, c'est pire.

Voilà!

La suite après.

Auteur:  Eleni [ Jeu Jan 07, 2010 9:56 pm ]
Sujet du message:  Re: Addictions: gestion un poil plus complexe que le ldr

Ça tombe bien, une amie joue une droguée... :mrgreen:

Auteur:  Elodie Hiras [ Sam Jan 23, 2010 6:53 pm ]
Sujet du message:  Re: Addictions: gestion un poil plus complexe que le ldr

Maintenant, les vraies drogues:

Nuka-Cola:

6x en 24H
5%

Effets de manque: Soif intense sans besoin réel d'eau (4J), ne peut être calmée totalement que par un nuka-cola.

Alcool:

3x en 24H
10%

Effets de manque: Nervosité, irritabilité (CH/2) (6J).

Voodoo:

2x en 18H
20%

Effets de manque: sentiment dépressif (CH/2 et C/2) (21J)

Amphéta-gum:

1x en 12H
25%

Effets de manque: Fatigue (FO -3, EN - 3, PE - 2) (20 J)

Buffout:

1x en 6 H
30%

Effets de manque: tremblements violents (FO - 3, AG - 3, EN - 3) (20 J)

Mutie:

1x en 36 H
50%

Effets de manque: 3 jets par jours contre EN - 3:
Réussite: Tremblements violents (FO - 4, AG - 5) pour 2H
Échec: Convulsions (incapacité) pour 3 H.
(30 J)

Mentats:

1x en 24 H
40%

Effets de manque: lenteur cérébrale (IN -3, PE - 3, CH - 3) (25 J)

Psycho:

1x en 48H
45%

Effets de manque: pulsions violentes (CH=1, IN - 2, jets de sauvegarde + FM - 15 pour ne pas s'attaquer à quelqu'un qui aurait proféré le moindre propos ou commis la moindre action jugée déplacée.) (30 J)

Jet:

1x en 60H
70%

Effet de manque: Convultions, lenteur, fatigue (-3 FO, -4 PA, -3 PE) (Jusqu'à utilisation de bloqueurs d'andorphine).

Voilà! Plus évocateur et dévastateur qu'un "simple" état "épuisé".

Chapitre suivant: Comment traiter une addiction.

Auteur:  Eleni [ Dim Jan 24, 2010 6:07 pm ]
Sujet du message:  Re: Addictions: gestion un poil plus complexe que le ldr

Ça rends quand même les persos drogués presque injouables... '^^

Auteur:  Elodie Hiras [ Jeu Fév 11, 2010 5:41 pm ]
Sujet du message:  Re: Addictions: gestion un poil plus complexe que le ldr

"Vous avez utilisé une substance une fois de trop, et votre corps en réclame plus, et plus, et plus, et plus... Joli coup, vous êtes devenus accrocs!"

Pour soigner une addiction, il y a pas 36000 solutions, il y en a trois:

1: La brutale: Cesser toute prise. Malus de manque.

2: la douce: suivre un traitement. 3 jours de traitement comptent comme un jour de non prise, sans le manque. Le problème, c'est que tous les médecins ne sont pas qualifiés pour ce traitement, et que ce qui le sont risque de vous facturer les yeux de la tête.

3: La façon riche: Utiliser un inhibiteur de récepteurs à dopamine. Supprime le manque et le plaisir. Annule le risque d'autres dépendances. Ne nécessite pas de ne pas prendre la drogue. Ne fonctionne que sur un apport continu jusqu'à fin de dépendance. Mais nécessite une technologie complexe (Traduction: Allez voir la Conf' ou la Cité de l'Abri, et accrochez-vous en ce qui concerne la facture.).

Cas particulier: le Jet:

Les inhibiteurs de récepteurs à dopamine ne font que supprimer le manque, et il n'existe pas de traitement de substitution pour la dépendance. Le seul moyen de se sevrer est l'utilisation de bloqueurs d'endorphine.

Page 1 sur 1 Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/